Du Je au Soi, du Soi au Nous.

Plus je me cherche moins je me trouve ,

plus j’accepte de me perdre plus je me rencontre …

Plus je me rencontre moins je crois et plus je sais,

plus je sais moins je me trompe,

moins je m’égare et plus je vis,

plus je vis plus j’Aime, plus j’aime plus je m’ouvre, plus je m’ouvre plus je donne,

plus je donne plus je reçois, plus je reçois moins j’ai peur,

moins j’ai peur plus je suis puissante,

plus je suis puissante moins je m’appartient,

moins je m’appartient et plus tout m’est offert, plus tout m’est offert moins j’ai de besoin,

moins j’ai de besoin plus je suis libre !

Plus je suis libre moins je revendique et plus je crée,

plus je crée plus je me relie au monde,

plus je résonne avec le monde plus le monde s’illumine,

plus le monde s’illumine plus je m’élève, plus nous vibrons , plus tout s’harmonise , moins nous sommes divisés plus nous sommes Un …

Infiniment Un…

Un, Un, Un pour tous tous pour Un , unis vers une cause commune au service de la Vie.💓Viens je t’emmène !

46934397_10217737837697625_1357802246468796416_n
Ely💓

Sans Désir est-il possible de Vivre ?

e1276894460b42e75497c3f441d5d408

Tiens tiens… Questionnons un peu notre nature désirante.

Certains dogmes diront que oui nous pouvons vivre sans, notre nature humaine affirmera que Non !  

Actuellement Vénus et le Soleil fusionnent…Ils se consument ensemble, s’étreignent avec passion dans l’énergie du Scorpion…

Il semblerai que, de cet ébat cosmique, des perles de sueurs s’écoulent toutes ruisselantes de clarté sur nos complexes de pouvoir.

Mon empathie Neptunienne fusionne avec cette influence très dense, très très dense !…

Mon Amour est tourné vers l’énergie du Scorpion car il est plus facile actuellement de les comprendre par le Coeur.

Je ressent cette vibration comme Une puissante  invitation à méditer nos profondeurs, permettant une observation consciente de nos pensées décentrés de la voix du Coeur…

Il n’est pas malsain de désirer, car Le désir humain prend racine dans notre centre de Vie,

simplement, il y a désir et Désir…

Un désir qui se conjugue plutôt avec l’avoir qui passe par cette partie de notre corps si sensible aux stimulis visuels alléchants ainsi qu’au touché sensuel et charnel,

ou, celui qui se conjugue plus rarement avec l’Être, un Désir qui traverse préalablement le coeur.

Pourtant, cette voix royale et Sacrée s’autorise tout les frétillements du Désir mais sans s’encombrer des  » vouloir » ni des « attaches » compulsives et obsessionnelles, sans volonté de posséder, un Désir qui résiste à l’asservissement, parce qu’il est Fort et Puissant et qu’il n’a rien à prouver car il sait qu’il à tout en Lui.

Car oui, il est possible de désirer sans vouloir se « lier » à l’objet du désir.

Lorsque l’impulsion se fait sentir, nous avons dans ces moments le choix du passage à l’acte, ou,  de se laisser traverser par cette vibration orgasmique qui illumine notre cité intérieur souterraine. 

Jouer avec son désir pour apprendre de lui, de ce qu’il a à nous dire sur ce que nous sommes et ce que nous désirons être. Réapprendre à discerner, affiner, devenir  conscient de ce qui motive notre désir.

Se laisser enseigner par ce Désir, se gorger de lui, jouir de son frisson, de son éphémère et intense Beauté.

Se mordre les lèvres, ressentir les parties de son corps réagir à ce feu Vivifiant et stimulant comme je le ressent ce matin grâce à l’écriture de ce texte emflammé !

Kay Nielsen

Ce Feu désirant nous révèle nos aspirations intérieures sans nécessairement chercher à conquérir ou obtenir.

Nous pouvons Vivre sans honte ni frustration cet état désirant, tout en étant détaché sans occulter ni brimer notre Plaisir , car ce Désir honore notre être lumineux.

Ce Désir là construit notre éthique Divine, Ce désir là n’a plus besoin de dogme ni d’institution pour marcher droit, ce Désir porte l’individu vers les cieux , ce Désir là équilibre nos polarités contraires, ce Désir là permet de nous rendre compte de notre interprétation erronée et du détournement du verbe DESIRER.

L’expression de la simple satisfaction sexuelle devient presque , je dis bien presque 😉 insignifiante à coté de ce que la pleine expression du Désir Divin (et Orgasmique) représente. 

Je ne m’excuserai pour rien au monde de laisser  rougir mon corps, parce que je ne me sent pas esclave de cette sensation de désir, car elle est dirigée ce matin vers le bout de mes doigts sur le clavier, je n’en rougirai pas puisses qu’elle me permet de divaguer, de jouir du dedans avec ma plume en toute reliance frétillante et vivifiante avec mon corps.

Cette qualité de Désir résout le dilemme de fermeture aux désirs quand nous nous sommes laissés consumés par lui, lors d’une rupture douloureuse par exemple.

Ce Désir là,  jailli de l’émerveillement d’Aimer.

Ce Désir là, pousse à aller vers, stimule le Désir de rencontrer la Vie en l’autre,ce Désir là n’entraine pas avec lui les toiles d’araignées ou s’agglutinent les vielles mémoires de souffrance, il  pousse à s’émerveiller, réveille l’envie d’étreindre l’étrangeté de Vivre.

Un Désir brûlant du dedans qui protège des combats et des cataclysmes du dehors.

Un Désir indépendant, autonome, libre, créateur de Vie, 

Une espèce nouvelle de Coopération autosuffisante, mmmmh j’adore faire fusionner textuellement les contradictions .

N’est ce pas cela faire L’Amour avec la Vie ? 

Dans l’intention Divine de vous avoir un peu allumé le coeur 

et fait partager mon Plaisir 😉 !

Humainement Votre

Ely.

« A toi le  Scorpion de mon coeur qui peut être se reconnaitra. »

 

 

 

 

 

Nous sommes Ici…Ou presque.

Comment fiche la Paix au monde ? ….

Une question à se poser, depuis le premier souffle jusqu’au dernier …

DTRH3

 

Puisque nous avons été déposé ici par Choix, il doit bien y avoir une façon d’être qui ne nuise à personne et concisterait à honorer la beauté des espaces mis à notre disposition …?

Nous pouvons toujours nous raconter de belles histoires…

Soudoyer Pluton derrière nos masques d’invisibilités, échapper un temps à l’exigence de nos Lunes Noires, tournoyer autour de la Licorne, surcompenser les frustrations de Saturne, rester au chaud dans le berceau de notre noeud sud, subir nos carrés sans rien comprendre à la transformation qu’ils nous proposent, continuer de courir, de fuir l’évidence bien cachée sous nos parapluies d’illusions, effrayés par la foudre bienveillante des planètes transpersonnelles,

trop occupés à vouloir, à revendiquer, à penser, à construire nos leurres…

Alors que tout est là sous nos yeux.

Le temps est un Présent qui nous est offert pour Panser, Guérir, nous permettre de sortir de l’amnésie, de vibrer avec les sons, les couleurs et la matière…D’Aimer sans vouloir.

Saurons-nous voir la main  tendu par la Vie, subtilement cachée derrière l’agitation d’un égo en mal d’amour et de reconnaissance.

Nous sommes Ici.

Tous les messages ont le même discours, celui d’apprendre à l’Hommes à découvrir qui il Est réellement, à modifier ce qui entrave l’expression de son âme, car c’est elle qui Sait  honorer la vie, sans prouver ni démontrer qu’elle sait…

Tous ces messages se confondent, ils sont parfois maladroitement singés, parfois joliment empaquetés, déguisés et travestis, utilisés, pris en otage.

Et  pourtant au-delà de toutes les ruses et stratégies de l’égo, une Vérité noble, enracinée et immuable subsiste, le Don et  la grâce de celui qui Vibre avec elle depuis le très très haut,  illumine le monde par une qualité d’être que seul nos corps reconnaissent et ressentent jusqu’à la plus petite cellule …

Cette qualité Subtile et Unique, élève, illumine et arrose le monde, le tire vers le haut…

Personnellement, La plupart du temps c’est l’Art sous multiple forme qui me bouleverse, au point  de diriger mes élans de coeur vers les tréfonds de mes obsessions pour y trouver une forme de style de vie, une manière d’être compatible avec la beauté du monde.

Car l’Art n’imite pas le réel il le transforme, le transcende, c’est exigeant parfois, éprouvant de temps en temps, jubilatoire souvent, sans marche arrière possible, vertigineux et vrai pour toujours.

Nous Sommes Ici, c’est La preuve qu’il est possible de se fondre au coeur d’une beauté qui souvent nous dépasse, dont nous nous privons par manque de conscience de Foi et d’amour, mais cette Beauté persiste sans relâche à nous traverser lors de nos grands moments de liberté créatrice, de silence et de résilience.

Dans la Clarté du Coeur

 

Ely.

 

 

 

Ce gouffre entre nous.

44225003

Entre nous, j’ai peur.

Parce qu’entre nous s’immisce un espace que je ne comprend pas,

entre nous se fige une muraille de mystère, un gouffre.

Tu m’ouvre les bras mais ma routine m’empêche de me répandre dans cette attente qui n’en est pas.

A ton appel je ne peux répondre immédiatement, en son temps, j’arrive, je te promet j’arrive…

Mon coeur te dit oui, un je ne sais quoi dit non, pardonne moi mes interférences, mes ambivalences, mes égarements…

Offre moi plus de temps ? Plus D’expérience ? Plus d’intelligence ? Plus de courage ? Plus de confiance ? Rassure moi ! Toi qui Es bon, Toi qui Es Tout, Toi qui Sais Tout sur Tout.

Je ressent ton souffle tu sais, je te tourne autour, de je en jeux, pour ne pas te perdre, j’alterne ma posture, j’ajuste ma chevelure, refais mon maquillage , corrige mes attitudes avec ruse et fine intelligence je feins l’indifférence, je joue du mystère, des épaules, je roule des yeux, je test sottement ta patience …

Pourtant je sais que tu me veux nu, comme je suis…Silencieuse et sereine…

Mais…Mais …M’ouvrir à toi, bel inconnu, m’impressionne, cela met en danger d’effondrement  toutes les tours d’ivoires que mes peurs ont construite une par une, par nécessité pour me protéger de toi.

Oui je sais c’est un comble…

Mais Qui es-tu d’abord , Toi mon autre ?

Je te devine mais ne te connais pas…

un-plongeur-s-aventure-dans-un-gouffre-inondee-en-pleine-jungle-mexicaine-devant-l-objectif-de-danny-kessler_68117_w620

Ta forme est si mutable…Insaisissable, es tu l’homme que j’aime ? Celui que je crois aimer, celui que j’aimerai ? Es tu l’enfant que je portes sous mon aile? Es tu cette bouffée d’amour qui me traverse parfois ? Est-ce cet élan indescriptible qui me pousse à me dépasser, à soigner, à étreindre, à caresser ? Est-ce ce rien ce vide tendre qui m’envahie quand j’espère ?

Es-tu ce frissons quand j’ai froid ? Es-tu ce spasme d’extase dans le creux de mes reins quand mon corps succombe au désir de te rencontrer ?

Es tu le regard de cet inconnu que j’ai croisé hier, es tu le fil de ma mémoire ? Es-tu le projecteur de toutes les histoires sombres et lumineuses que je me raconte pour avoir la sensation d’exister ?

Es-tu le compagnon que j’attendais qui n’est jamais venu, es-tu la musique sans son qui m’emporte quand je ferme les yeux , es-tu ce flou chaleureux quand j’oublie tout, es-tu la tentation de tout lâcher , es-tu le piège, la frustration qui m’empêche de me fourvoyer, es -tu l’impulsion sous mes doigts qui me stimule à écrire cet bafouille sans queue ni tête que je suis surement la seule à comprendre ?

Peu m’importe, je m’en fiche après tout….

Je t’entend me murmurer que si je ne descend pas au coeur du gouffre qui s’impose entre Nous, jamais je ne pourrais te rejoindre Toi …Qui que tu sois.

La main qui me pousse vers toi, c’est Pluton je le sais parce que je l’ai lu et appris les astres par coeur, il faut bien trouver un coupable à ses tourments, et surtout, se donner de l’importance sinon qui m’aimera si je n’ai pas d’Or à Donner ?

Celui qui m’accueillera en bas c’est Neptune, je le sais parce que je l’ai appris par coeur aussi et expérimenté par petite bride dans l’inattendu, ses visites aussi troublantes et furtives soient-elles sont merveilleusement indescriptibles et bien utile pour s’oublier un peu…

T’écrire te rend plus réel. J’adore mettre en mots, en phrases, mon insignifiance.

Ces quelques mots  informes, forment un toit, au dessus de ce Nous qui peine à s’unir …

27bab8640cefa2b744de160122fb6c14

Je ne sais pas vraiment ce qui m’attend en bas,

Mais je sais que tu es là, Toi, cette autre partie de Moi.

AYIN

Ely

 

 

L’aspect Divin des relations triangulaires

5fb906eb2bef0875a8b1b39ad4cabe16

 

Que nous choisissions consciemment le chemin de l’éveil ou non, les énergies célestes ne font presque aucune différence…C’est bon à savoir n’est ce pas 😉 !

La puissance vibratoire cosmique oeuvre à chaque instant, elle dépose sous nos pas de magnifiques expériences toutes chargées à bloc de Sens et de lumière !

Le but étant de nous aider à sortir de la « Colle Ère » pour faire de nous, des êtres un peu plus évolués,  prêt pour l’embarquement communautaire dans l’arche de Noé symbolique (direction planète nouvelle conscience) loin des querelles de Chapelles et sans plus  se chamailler pour des roupies de sansonnet  !

Quel terrain plus fertile que le couple pour faire face et voire apparaitre tout ce qui grince en nous ?

Franchement !

Allons-y joyeusement : jalousie, possessivité, jeu de pouvoir, projection en tout genre, illusion désillusion sur l’amour romantique, vivre dans notre chair le balaie incessant de nos ombres et de notre lumière, notre peur de l’insécurité et j’en passe et j’en passe et j’en passe !…

C’est là qu’intervient la nécessité consciente ou inconsciente  de faire apparaitre  une Tiers personne à la rescousse pour rétablir l’équilibre précaire de la relation « classique ».

Je pense pouvoir avancer sans me fourvoyer que nous avons tous bien connu (ou subit) ou continuons d’expérimenter dans nos vies ce type de relation dites traditionnelles  😉 ! Parfois même nous nous entêtons à y  croire encore ! C’est dingue ça ! hahahahaaaa !

Le trépied d’équilibre quand il est mis à jour et assumée, permet de sortir de la Dualité, il offre l’opportunité de retrouver  l’harmonie dans notre façon précaire de vivre la relation de couple.

Mais surtout ! Nous fait traverser nos souffrances et nos blessures d’attachements non résolus .

8b2524729914c09efa9692edc82ac3be

Et oui,  il semblerait bien que la relation de couple idéale soit définitivement celle que l’on entretien avec Soi ! Snif ! sur le plan mental et Youpi ! sur le plan de l’âme !

La relation triangulaire est très bénéfique pour réaliser le travail de réalignement intérieur , quand elle est accepté en conscience, dans le dialogue et  l’ouverture de coeur sans égo.

Le triangle Sacré peut apparaitre sous forme de l’arrivée d’un amant, d’une maitresse, d’un confident, d’une personne extérieur au couple, d’un enfant dans la niche du Couple, d’un troisième associé d’affaire, d’un thérapeute de couple etc…

Bien évidemment ce n’est pas sans heurt, secousses et parfois dommage collatéraux !

Il faut bien percer les couches de l’égo ! 😉

J’en conviens !

Néanmoins, rien n’arrive par hasard et rien n’est fait pour nous déprimer gratuitement.

Nous avons toujours le choix de crier dans notre manteau de victime, de culpabiliser dans une posture de bourreau malgré nous, de rester dans nos blessure infantiles OU de comprendre le sens caché de cette intervention Divine donc d’accepter de grandir.

Le message lumineux du trio magique est de sortir de la possessivité, d’apprendre à ne pas se sentir le centre ni responsable du bonheur de l’autre, de tester notre capacité à Aimer hors croyance judéo-chrétienne, de nourrir l’énergie d’Amour sans objet et sans cause, de libérer l’amour Vrai, de nous propulser vers l’Amour du futur, de purifier l’atmosphère de l’habitat souvent polluée par les émotions refoulées, de servir un cause ou un projet plutôt que se servir soi égoïstement , de sortir de l’exigence inaccessible de la relation parfaite,  de ne plus culpabiliser d’être un Être Aimant, de s’entrainer à vivre en communauté intelligente et clair (ex si le bas âge des enfants invite à ne pas casser la structure matériel de la fâmille), d’être pleinement soi même, de rester centré sur sa vérité pour permettre à l’autre de faire de même. De ressentir pleinement la non séparation du lien d’âme,  D’AIMER vraiment finalement !

Je ne prétend pas que cela est facile à mettre en place, ni que ma vision est une vérité universelle, simplement de par mon expérience professionnelle, personnelle, fraternelle et grâce à mes connexions Célestes 😉  je sais que l’intelligence du coeur fait des miracles dans les situations les plus rocambolesques !

Tout est donc possible dès lors que l’on s’ouvre à l’autre et aux autres  sans barrières conditionnées.

Bénissons les inter-relations sous toutes ces formes.

Mon intention est portée par un profond désir de dépasser les idées figées, d’offrir des pistes de réflexion sur le mieux vivre ensemble afin de s’aider mutuellement à avancer vers toujours de plus vérité sans perdre trop de temps dans les conflits inutiles !

Avec Humour et Amour

Ayin

 

Ely

Ps : Astrologiquement certains aspects et configurations sont plus disposés que d’autre à traverser ce type d’expérience, comme la Lune Noire en Balance, Lune Noire ou en M7 / M8 en aspect à Vénus entre autre , Vénus Verseau, Vénus Uranus, la génération Uranus en balance, quelques uns sont venus peut être sans le savoir  transmettre un message d’amour universelle !  Tout est question d’acceptation ou de refus de sa mission de Vie  ! 😉

 

 

De l’intimité à l’Intime révélés

LemniscateVivre un transit de Neptune opposé à la Lune…

A mi chemin entre l’élévation spirituelle et le détachement des besoins personnels…

Dilemme entre La Dissolution apaisante des mémoires douloureuses et le sentiment d’insécurité émotionnel de ressentir sans pouvoir lutter que les biens et les choses sont amenées à se désagréger …
Laissez couler l’eau des yeux …
Aussi sûrement qu’un ruisseau se jette dans l’océan, les larmes sont soyeuses pour l’âme elles abreuvent le coeur…
Entrer dans un espace de Divine présence de confusion lumineuse…
D’abandon confiant à l’étreinte chaleureuse de l’immense…D’ouveture à l’âme…

Tenir pour Servir…Tenir pour Servir…Tenir pour Servir.

Se protéger par un choix renouvelé de sérénité.
Le coeur en paix de toutes attentes matérielles et affectives illusoires, se laisser porter par les vapeurs célestes…

Ce vent cosmique salvateur est guérisseur des meurtrissures humaines…

Il Nettoie; aléas et égarements de l’expérience terrestre, purifie et transforme les déceptions de ce monde en compréhension spirituelle…
Le Sourire timide, le regard profond et complice vers l’ineffable, avancer pour l’amour du mouvement, sans but, apaisée et portée par le flux sans perdre la raison ni l’envie d’exister, créer pour oeuvrer …Pour Aimer…

Ely
Ps :
Ecouter du blues mais pas trop ! Le silence des sons de Vie de la Nature surtout !

Le monde souffre de nos douleurs.

engagement

Vénus termine bientôt sa boucle de rétrogration le 18 Mai 2017 ( en Bélier /Poissons/Bélier )

Bilan !…

La belle nous a proposé de nous rendre meilleur, d’ intensifier notre qualité d’être,

de faire en sorte que notre seule Vive Présente, donne à l’autre (ou notre semblable) le sentiment qu’il peut commencer à s’Aimer s’il ne l’avait pas encore Osé …

Nos émanations, nos valeurs peuvent attirer la paix, la sérénité comme elles peuvent attirer le Ko…

Que nous en ayons conscience ou non, que nous choisissions d’entretenir nos peurs, notre confiance, nos angoisses, notre lumière, notre sentiment d’insécurité, notre joie, nos querelles, nos illusions matérielles, notre radinerie ou notre générosité,

nous sommes entourés d’Amour Inconditionnel et Eternel quoi que nous choisissions d’être dans notre façon d’expérimenter l’Amour.

Il est doux de s’en souvenir afin de ne pas surcharger d’attentes inutiles les êtres et  les choses que nous aimons (sinon ça complique)

Parce que le monde souffre de nos douleurs…Au cas ou nous ne l’aurions pas remarqué…

Les astres, dans leurs mouvements nous proposent sans cesse la compréhension Divine,

Nos coeurs alourdies de méfiance résistent à s’abandonner.

Les apparences donnent raison à la peur, mais ne peuvent emporter la beauté subtile qui continue d’oeuvrer en silence.

L’astre de la Beauté Christique (Etoile parmi l’ensemble du balaie cosmique !) nous invite à Epouser  en nous des valeurs complémentaires dans l’intention de Célébrer l’Amour sans occasionner plus de souffrance en comprenant nos « Deals’ Aime » intérieurs.

Nous pouvons tout avoir ! Alors pourquoi choisir entre :

Le désir de se sentir libre et le partage dans un espace d’ouverture à l’autre.

La sensualité possessive, le maintien de la forme et  l’abandon de soi dans l’acceptation de mourir à l’autre et à la matiere.

Le savoir et la connaissance.

les fondations intérieurs les racines de soi et l’oeuvre extérieur, le dehors.

La mise en scène de soi et la collaboration fraternelle,

La nécessité de comprendre  et l’abandon compatissant à plus grand que soi…

Comme une prière à la planète de l’intelligence du coeur, laissons nous envahir et consumer par l’Amour infini pour soi même en remplaçant le ET par AVEC pour le meilleur et pour toujours !

Ely